Femme enceinte portant la ceinture de sécurité au volant.

La ceinture de sécurité est une protection indispensable en cas d’accident de la route. Les Nations Unies de la sécurité routière[1] ont établi que la ceinture de sécurité permet de faire passer les chances de survie des passagers en cas d’accident :

  • De 40% à 65% à l’avant,
  • De 25 à 75% à l’arrière.

Ne pas porter de ceinture de sécurité dans le cadre des petits accidents (qui sont par ailleurs les plus fréquents), entraîne des conséquences souvent graves pour le fœtus.

Chez les enfants, ces chiffres montent jusqu’à 80% en ce qui concerne les rehausseurs. Pourtant, une question demeure : les femmes enceintes doivent-elles porter la ceinture de sécurité, ou est-elle dangereuse pour elles-mêmes et pour le fœtus ? La réponse est oui.

Comment porter la ceinture de sécurité en étant enceinte ?

Indication du port correct de la ceinture de sécurité pour une femme enceinte.

Vous devez porter votre ceinture de sécurité trois points. C’est-à-dire qu’elle doit passer par votre épaule, puis sous votre ventre, pour venir ensuite s’attacher sur son point de fixation. Pour être fonctionnelle et vous protéger en cas d’accident, vous et votre bébé, vous ne devez pas faire l’économie du passage par l’épaule ou sous le ventre.

En d’autres termes, la ceinture de sécurité, quand on est enceinte, se porte normalement, en veillant toutefois à ce que le ventre soit laissé libre. C’est-à-dire que la ceinture de sécurité doit passer et au-dessus, et en-dessous du ventre.

La ceinture de sécurité reste une protection fondamentale en cas d’accident pour la bonne et simple raison que si la mère est gravement touchée durant l’accident, les chances de survie du fœtus sont quasiment inexistantes. Les chercheurs ont ainsi établi un lien clair entre la gravité des blessures subies par la mère et le décès du fœtus[2].

Par conséquent, toutes les futures mamans doivent savoir que plus elles se protègent, plus elles offrent des chances de survie à leur enfant. Parce que les découvertes sont sans appel : ne pas porter de ceinture de sécurité dans le cadre des petits accidents (qui sont par ailleurs les plus fréquents), entraîne des conséquences souvent graves pour le fœtus.

Pour vous donner une idée des résultats, il suffit de vous reporter au diagramme suivant, dont les résultats sont tirés de l’étude réalisée par la Division des Biosciences de l’université du Michigan :

Tableau présentant les conséquences fatales sur le fœtus d'un accident de la route en fonction du port ou non de la ceinture de sécurité.

L’étude a permis de déterminer que la meilleure protection pour les femmes enceintes consistait à attacher leur ceinture en trois points (usage normal de la ceinture de sécurité), et à ne pas désactiver les airbags.

A lire : Femme enceinte et airbag, faut-il les désactiver ?

Pourquoi les femmes enceintes doivent-elles attacher leur ceinture de sécurité ?

Les recherches sur le sujet de la ceinture de sécurité pour les femmes enceintes sont complexes à mettre en œuvre. Bien que les scientifiques soient parvenus à retirer une grande quantité d’informations des rapports de police aux Etats-Unis[3], rien ne vient les éclairer sur la manière avec laquelle les femmes étaient attachées dans leur siège.

En tout cas, le rôle positif de la ceinture de sécurité ne se dément pas. Au contraire, les études passées en revue permettent de dire que les femmes enceintes sont protégées par la ceinture de sécurité. Avec 6 130 décès de femmes enceintes par an dans des accidents de la route aux Etats-Unis, et 92 000 autres blessées, on peut dire que les médecins disposaient de pas mal de données sur la question. Il s’agit en effet de la première cause de mortalité en couche Outre-Atlantique.

De 1986 à 1995, dans l’Etat du Nouveau-Mexique, 70% des femmes enceintes décédées[4], l’ont été des suites d’un accident de la circulation routière. 77% d’entre elles ne portaient pas la ceinture de sécurité, et un grand nombre accompagnaient des conducteurs en état d’ébriété.

Autrement dit, pour garder toutes ses chances d’être en vie et en bonne santé avec son bébé, il faut :

  • Attacher sa ceinture de sécurité,
  • Ne pas monter dans un véhicule conduit par une personne en état d’ébriété.

Cela semble tomber sous le sens, mais visiblement pas pour tout le monde.

Références

[1]
La sécurité routière dans le monde, Les Nations Unies et la sécurité routière.

[2]
DeSantis Klinich K., Schneider L.W., Moore J.L., 2000, Investigations of Crashes Involving Pregnant Occupants, Association for the Advancement of Automotive Medicine, 2000 ; 44: pages 37-56.

[3]
Vladutiu C.J., Weiss H.B., 2011, Motor vehicle safety during pregnancy, American Journal of Lifestyle Medicine, 23 mai 2013, doi : 10.1177/1559827611421304.

[4]
Schiff M., Albers L., McFeeley P., 1997, Motor vehicle crashes and maternal mortality in New Mexico: the significance of seat belt use, The Western Journal of Emergency Medicine, juillet 1997, 167(1), pages 19 à 22.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *