Enfant assis avec une peluche en forme d'ourson.

Quel enfant n’a jamais demandé à ses parents le droit de posséder un animal de compagnie ? Pourquoi faudrait-il sauter le pas ? Les animaux de compagnie jouent-ils un rôle dans le développement cognitif de nos enfants ? 

La réponse est oui, mais pas sous n’importe quelle condition, et pas avec n’importe quel animal. 

Pas le temps de tout lire ? 

  • Les animaux domestiques ont des effets positifs sur le développement cognitif des enfants et des adolescents.
  • Tous les animaux de compagnie n’apportent pas les mêmes bénéfices à nos enfants.
  • Le chien est l’animal de compagnie à préférer.

Les effets bénéfiques des animaux sur le comportement de nos enfants

La question des relations entre animaux de compagnie et enfants intéresse les chercheurs. L’université d’Edimbourg a ainsi mis sur pied un groupe de recherche appelé CAAR (Children, adolescents and animals research), dont le but est d’identifier les aspects relationnels entre les enfants et adolescents et les animaux.

Cette équipe en est venue aux conclusions que les animaux de compagnie [1] :

  • Facilitent les interactions sociales des enfants, 
  • Favorisent la communication avec les parents et les amis, 
  • Améliorent la santé mentale des enfants, 
  • Augmentent l’estime de soi des enfants, 
  • Évitent le sentiment de solitude. 

Toutefois, il est nécessaire que certaines conditions soient réunies pour que ces bénéfices voient le jour. 

Le lien d’attachement est l’élément indispensable

Il existe une différence fondamentale entre posséder un animal de compagnie et y être attaché. Le lien d’attachement est indispensable pour avoir une incidence sur la qualité de vie de l’enfant. 

C’est pourquoi les chercheurs de l’université d’Edimbourg sont parvenus à classer les animaux selon leur apport pour les enfants : 

Tableau indiquant le rôle que joue les animaux de compagnie sur la santé mental et le comportement des enfants.

Source : Université d’Edinbourg, Scottish SPCA (Scotland’s Animal Welfare Charity)

Sans conteste, les chiens sortent grands gagnants de leurs études, devant les autres petits mammifères, et bien loin devant les chats et les poissons, reptiles et autres amphibiens.

Les chiens, meilleurs amis des enfants 

Le chien, comme meilleur ami de l’Homme, est presque devenu une tautologie. Les chercheurs écossais ne sont pas les seuls à être arrivés à ces conclusions (heureusement d’ailleurs). 

D’autres équipes ont fait la même découverte, et en ont même profité pour émettre des hypothèses permettant d’en expliquer les raisons [2] :

  • Le nombre élevé d’intéractions,
  • La réciprocité de la relation.

Néanmoins, ne donnons pas au chien toutes les qualités. Avoir un chien n’a, en effet, aucune incidence sur le partage, les accès de violence ou encore la capacité à comprendre les sentiments des autres.

Pas plus que la possession d’un animal, qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat, ou de tout autre animal de compagnie, n’a d’incidence positive sur les comportements anxieux ou dépressifs.

Par conséquent, si vous recherchez un animal de compagnie, pour aider au développement de vos enfants, optez pour le chien. Si c’est pour toute autre raison, préférez peut-être le chat pour sa grande indépendance.  

Références

[1]
2018, The “pet effect”, What effect do pets have on children’s development and health?, The University of Edinburgh, 23 février 2018.

[2]
Purewal R., Christley R., Kordas K., et autres, 2017, Companion Animals and Child/Adolescent Development: A Systematic Review of the Evidence, International Journal of Environmental Research and Public Health, 27 février 2017, doi: 10.3390/ijerph14030234.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *