Femme souffrant de cloques de lait, donnant le sein à son enfant

Une cloque de lait se manifeste sous la forme d’un point blanc situé sur le bout du mamelon. Souvent présente sur la sortie d’un canal, il ne faut surtout pas y toucher si celle-ci n’est pas douloureuse [1].

Si la douleur est aiguë : 

  • Consultez un médecin,
  • Lavez vos mamelons quotidiennement à l’aide d’un savon doux non parfumé,
  • Aidez l’ampoule à s’ouvrir en appliquant une compresse chaude avant la prise de sein,
  • Une fois la peau assouplie, tentez de retirer l’épaisseur de peau formant la cloque,
  • Ne percez jamais la cloque de lait vous-même.

Qu’est-ce qu’une cloque de lait ? 

La cloque de lait se définit comme une membrane de peau qui bouche la sortie d’un canal lactifère, sur le mamelon[2]. Sa forme est celle d’une ampoule, et sa couleur est blanche ou jaune. Le pourtour de la cloque peut être rouge, signe de l’inflammation. 

Quels sont les symptômes d’une cloque de lait ?

  • Douleur permanente et localisée, pouvant être aiguë,
  • Présence possible d’une rougeur autour de la cloque,
  • Oedème, 
  • Fatigue, si la douleur persiste.

Quelles sont les causes des cloques de lait ?

  • Une compression habituelle des seins (soutien-gorge ou vêtements trop serrés, bretelle, ceinture de sécurité, doigt durant l’allaitement, etc.),
  • Une mauvaise évacuation du lait (stase lactée),
  • Un lait trop riche en graisses saturées.

Le lait peut être trop riche en graisse lorsque vous consommez une nourriture comportant trop de graisses saturées et/ou de calcium.

Comment éviter les graisses saturées ?

Tirez un trait sur les boissons sucrées (soda, jus de fruit), ainsi que sur les plats préparés, les frites, le chocolat et les pâtes à tartiner au chocolat ou au spéculoos.

Préférez à ces aliments du riz et des pâtes complètes (hors plats préparés), du couscous, du blé, des biscottes ou encore des légumes non préparés.

En matière de viande, ne consommez plus de porc, d’agneau, de mouton, de gibier ou encore de canard. Remplacez ces viandes par du bœuf, du poulet, du jambon de dinde ou encore du cheval.

Comment éviter le calcium ?

Consommez moins de produits laitiers, de légumes à feuilles, de choux et de fruits secs. Attention, certaines eaux sont riches en calcium. Il faut éviter de boire :

  • L’Hépar,
  • La Courmayeur,
  • La Contrex.

A l’inverse, tous les fromages ne sont pas riches en calcium. Vous pouvez ainsi privilégier :

  • Le Ricotta au lait entier,
  • Le camembert,
  • Le cottage cheese.

Comment traiter une cloque de lait ?

Une fois que la cloque est installée, et que le sein est rouge et douloureux, il faut appliquer des compresses chaudes sur le mamelon concerné.

La chaleur permet de dilater les pores, dont le canal lacrymal. Le but est de permettre d’évacuer le lait du sein.

La cloque de lait vient en effet d’un mauvais drainage du lait. Le sein ne se vide pas, et le lait stagne. Pour prévenir les cloques de lait, si le bébé ne parvient pas à vider le sein, il faut vider le sein manuellement.

Si rien y fait et que le canal se bloque complètement, il faut alors se rendre chez un médecin pour qu’il perce la cloque.

Comment traiter une cloque de lait grâce aux propriétés de son propre lait ? 

Pour soigner vos cloques de lait, une technique impliquant votre propre lait est possible : 

  • Videz au maximum votre sein, 
  • Imprégnez des compresses avec votre lait, 
  • Appliquez-les sur les mamelons en les faisant tenir avec du cellophane.
  • Gardez-les toute la nuit.

Références

[1]
2018, Cloque de laits, Hôpital Général Juif, Goldfarb Breastfeeding Clinic, Montréal, 2018.

[2]
Lescure C, 2014, L’alimentation lactée du nourrisson (0 à 6 mois). L’accompagnement des mamans par le pharmaciens d’officine, Universtié de Lioges, 15 décembre 2014, page 145.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *