Crashtest voiture assurance AXA déclenchement des airbags.

La question de l’Airbag fait toujours partie de nos grandes interrogations quand il s’agit de prendre la voiture en étant enceinte. L’explosion de l’airbag en cas d’accident présente-t-il un risque accru de blessures pour la mère et pour le fœtus ?

Pas le temps de tout lire ? 

  • L’airbag peut être dangereux.
  • Bien utilisé, il limite les blessures du fœtus et de sa mère.
  • A 35 km/h, le risque de décès du fœtus dans un accident se situe entre 85% et 100%.

Faut-il désactiver les airbags lorsque l’on est enceinte ? 

Non, il ne faut surtout pas désactiver l’airbag, sauf si ce dernier est mal utilisé. L’étude[1] que nous avions consultée dans le cadre de l’usage de la ceinture de sécurité est formelle.

A lire : 77% des femmes enceintes décédées ne portaient pas leur ceinture de sécurité

Après avoir analysé plusieurs cas d’accident, il en résulte qu’un déploiement des airbags, couplés au port de la ceinture de sécurité, n’aggrave ni les blessures du fœtus ni celles de la mère. C’est ici qu’il faut bien faire attention aux résultats. 

En effet, en cas d’accident avec déploiement des airbags, les blessures étaient plus sévères lorsque les femmes enceintes ne portaient pas la ceinture de sécurité. L’équipe de chercheurs relève notamment des cas de blessures mortelles à la tête, liées au non port de la ceinture et couplées à l’explosion des airbags. 

Par conséquent, pour utiliser le système d’airbag en toute sécurité, il est primordial d’attacher sa ceinture dès que l’on prend la route, même à faible vitesse. 

Ne pas juger de l’intérêt d’activer l’airbag en fonction de la vitesse

C’est un grand classique des entorses aux règles essentielles de sécurité : celui de croire qu’e l’on n’a pas besoin de s’attacher, et donc qu’il vaut mieux désactiver les airbags en étant enceinte. Pourquoi ? Parce que l’on ne fait que quelques kilomètres pour chercher une baguette de pain ou une barquette de fraise. 

C’est se tromper lourdement que de croire que rouler à vitesse réduite n’est pas potentiellement mortel, tant pour la conductrice que pour le foetus. A 50 kilomètres par heure, vitesse tout à fait normale en ville ou en zone rurale, le risque de décéder dans un accident de la route est de[2] :

  • 3% en cas de choc frontal,
  • 25% en cas d’impact sur le côté.

Augmentez cette vitesse à 65 kilomètres par heure, parce que vous êtes pressée ou que vous vous trouvez entre deux villages, et le risque de décès augmente drastiquement : 

  • 17% en cas de choc frontal,
  • 85% en cas d’impact sur le côté.

Ces chiffres ne concernent que des passagers et des conducteurs, pas encore des fœtus. En ce qui concerne ces derniers, les risques de décès dans le cas d’un accident de la route, avec ceinture de sécurité et airbag, est de[3] :

  • 32% à 44% à 13 kilomètres par heure,
  • 89% à 100% à 35 kilomètres par heure.

Ces différences entre 32% et 44%, et 89% et 100% sont liées au port ou au non port de la ceinture de sécurité. On rappellera au passage que le non port de la ceinture de sécurité, cumulé à l’explosion de l’airbag, blesse plus sérieusement la mère, notamment à la tête. 

La réponse de l’étude transversale menée aux Etats-Unis permet de répondre par la négative. Il ne faut pas désactiver les Airbags. Aucun effet négatif sur la mère ou le bébé n’a été rapporté du fait du déploiement des Airbags. Les auteurs de l’étude n’étant pas surs de leur découverte suite à un manque de données, on a continué les recherches pour vous. 

Les études[4] sont formelles sur le sujet : l’Airbag n’est pas dangereux pour les femmes enceintes.

Références

[1]
Vladutiu C.J., Weiss H.B., 2011, Motor vehicle safety during pregnancy, American Journal of Lifestyle Medicine 23 mai 2013, doi : 10.1177/1559827611421304.

[2]
Richards D.C., 2010, Relationship between Speed and Risk of Fatal Injury: Pedestrians and Car Occupants, Department for Transport : London, Road Safety Web Publication No.16, september 2010.

[3]
Vladutiu C.J., Weiss H.B., 2011, Motor vehicle safety during pregnancy, Ibid.

[4]
Schiff M.A., Mack C., Kaufman R. et autre, 2010, The Effect of Air Bags on Pregnancy Outcomes in Washington State, Obstetrics and Gynecology, janvier 2010, doi : 10.1097/AOG.0b013e3181c4e94f.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *