Bouteille violette déversant des pilules pouvant être du Bupropion et du Varénicline

Non, le Bupropion, vendu sous le nom commercial de Zyban, et la Varénicline, vendue sous le nom commercial de Champix ou Chantix, ne présenteraient pas de risques majeurs pour la santé du fœtus. Une étude australienne[1] a toutefois pointé les incertitudes médicales entourant ces deux produits pour les femmes enceintes et leur bébé. 

Il n’existe aucune preuve d’effets positifs ou négatifs, tant sur le fœtus que sur le développement du bébé.

Il revient ainsi aux professionnels de santé qui suivent votre grossesse de décider si oui ou non de telles thérapies doivent être suivies pour vous sevrer du tabac. Il s’agit bien de la question du tabac ici, et non de celle de la dépression. Le Bupropion a en effet été développé pour lutter contre la dépression, mais il est également utilisé pour aider à combattre l’addiction au tabac. En l’espèce, il s’agira pour les médecins d’évaluer le risque que présentent ces produits, par rapport à votre comportement tabagique.

A lire : Quelles sont les conséquences du tabac sur le fœtus ?

Comme le soulignent les chercheurs, les bénéfices de ces deux médicaments sont supérieurs aux risques qu’ils font courir. Mais, pour que vous soyez bien informées, nous allons tout de même vous indiquer quels risques présentent ces derniers, en concurrence avec les effets du tabac sur le fœtus, dont nous avons déjà parlé.

Pas le temps de tout lire ?

  • Aucune étude n’a ni démontré la dangerosité ni l’innocuité du Bupropion et de la Varénicline.
  • Un léger risque de fausse couche ou de malformation cardiaque du fœtus serait possible avec le Bupropion.
  • Les risques inhérents à la consommation de tabac par la femme enceinte sont bien supérieurs à l’utilisation de ces médicaments pour aider au sevrage tabagique.

Quels risques présente le Bupropion sur la grossesse ?

Le Bupropion fait l’objet d’études médicales sur les femmes enceintes, à double titre :

  • Parce qu’il est un anti-dépresseur,
  • Parce qu’il permet de lutter contre le tabagisme.

Les résultats permettent de déterminer que les risques que font courir le Bupropion sont faibles. Une étude[2] menée en 2005, qui s’intéressait particulièrement aux risques de malformation du fœtus a conclu que le Bupropion ne menait pas à des malformations. Toutefois, une légère augmentation du nombre de fausses couches a été constatée.

La Varénicline est presque trois fois plus efficace que des patchs diffusant de la nicotine.

La synthèse de huit études distinctes[3], réalisée en 2017, a mis en évidence un très léger risque de malformation cardiovasculaire chez le fœtus, ainsi qu’un risque tout aussi léger, mais confirmé, de fausse couche. Toutefois, l’ensemble des recherches concluent à la nécessité de mener un plus grand nombre d’études pour confirmer ou infirmer l’éventuelle dangerosité du Bupropion.

A l’heure actuelle, ce type de conclusions ne pourrait être que le résultat de tendances statistiques, étrangères à la prise du Bupropion. C’est d’ailleurs ce que suggère une étude britannique réalisée en 2015[4]. Cette dernière a évalué les risques du Bupropion et de la Varénicline. Les résultats indiquent qu’il n’existe aucune preuve d’effets positifs ou négatifs, tant sur le fœtus que sur le développement du bébé. Ces conclusions ont été confirmées en 2018[5].

Qu’en est-il maintenant des études menées uniquement sur la Varénicline ?

Quels risques présente la Varénicline sur la grossesse ?

L’intérêt majeur d’un médicament comme la Varénicline pour arrêter de fumer, est qu’il est presque trois fois plus efficace[6] que des patchs diffusant de la nicotine. C’est la raison pour laquelle les médecins aiment le prescrire à leurs patientes enceintes qui tentent d’arrêter de fumer.

D’autant plus qu’à ce-jour, aucune étude n’est venue démonter que la Varénicline présentait un risque certain pour le fœtus. Le principal problème repose sur la faisabilité des études. En effet, il serait nécessaire d’y ajouter des groupes de contrôle afin de mener des études randomisées. Autrement dit, des femmes enceintes auxquelles l’on donne de la Varénicline, alors même qu’elles n’en auraient pas besoin.

Si un risque éventuel de fausse couche, légèrement supérieur à la moyenne apparaît dans certaines études, il ne faut pas oublier que le risque de fausse couche des femmes enceintes qui fument est, lui, extrêmement élevé.

Cette pratique est interdite pour des raisons d’éthique. Il n’est actuellement pas possible d’inclure des femmes enceintes dans une étude portant sur un médicament, dont les effets sont inconnus. Par conséquent, seule l’observation des femmes enceintes s’étant faites prescrire de la Varénicline permet d’apprécier sa dangerosité éventuelle.

En l’espèce, le laboratoire Pfizer[7], qui commercialise la Varénicline sous l’appellation Chantix, indique dans la fiche du médicament qu’aucune donnée ne permet d’établir un risque pour le fœtus. Le laboratoire indique également que les risques inhérents à la consommation de tabac sont bien plus élevés pour le fœtus que ceux hypothétiquement liés à la prise de ce médicament :

  • Le risque de fente labiale est 30% plus élevée pour les nourrissons de mères fumeuses,
  • Le risque de fausse couche ou de malformation est de 15% à 20% contre 2% à 4% chez les non-fumeuses.

Notons que des effets sur le fœtus se sont réalisés chez des lapins exposés à 50 fois la dose maximale chez l’homme, ainsi que chez des rats exposés à 36 fois la dose humaine maximale.

Conclusion

Le Bupropion, tout comme la Varénicline, ont été testés dans le cadre de recherches scientifiques tentant de confirmer ou d’infirmer une éventuelle dangerosité pour le fœtus. Pour l’un, comme pour l’autre, nous pouvons en conclure que tant le Bupropion que la Varénicline, ne présentent pas de risque majeur pour la santé du fœtus.

Si un risque éventuel de fausse couche, légèrement supérieur à la moyenne apparaît dans certaines études, il ne faut pas oublier que le risque de fausse couche des femmes enceintes qui fument est, lui, extrêmement élevé. Il ne fait pas même débat, sans compter les autres conséquences, tant pour le fœtus, que pour la santé de l’enfant né vivant.

Par conséquent, le Bupropion et la Varénicline présentent un risque négligeable par rapport aux conséquences du tabac. Si votre médecin vous prescrit l’un de ces produits pour que vous aider à arrêter de fumer, alors que vous êtes enceinte, vous pouvez le consommer sans crainte.

Si vous doutez encore, n’hésitez pas à lire notre article sur le tabac et ses conséquences sur le fœtus, sur la femme enceinte, ainsi que sur la santé du bébé une fois né.

Le contenu de cet article devrait définitivement lever le doute dans votre esprit.

Références

[1]
Thuy Tran D., Preen D.B., Einarsdottir K., et autres, 2020, Use of smoking cessation pharmacotherapies during pregnancy is not associated with increased risk of adverse pregnancy outcomes: a population-based cohort study, BMC Medicine05 février 2020, 18, 15, doi.org/10.1186/s12916-019-1472-9.

[2]
Chun-Fai-Chan B., Koren G., Fayez I., et autres, 2005, Pregnancy outcome of women exposed to bupropion during pregnancy: a prospective comparative study, American Journal of Obstetrics & Gynecology, mars 2005

[3]
Hendrick V., Suri R., Gitlin M.J., et autres, 2017, Bupropion Use During Pregnancy: A Systematic Review, Psychiatrist, 21 septembre 2017.

[4]
Coleman T., Chamberlain C., Davey M.-A. et autres, 2015, , Cochrane Database of Systematic Review, 22 décembre 2015, doi : doi.org/10.1002/14651858.CD010078.

[5]
Turner E., Coleman T., Jones M. et autre, 2018, Systematic review and meta-analysis to assess the safety of Buproprion and Varenicline in pregnancy, Nicotine and Tobacco Research, 21 mars 2018, doi : 10.1093/ntr/nty055.

[6]
Choi S.K.Y., Tran D.T., Kemp-Casey A., et autres, 2021, The Comparative Effectiveness of Varenicline and Nicotine Patches for Smoking Asbtinence During Pregnancy: Evidence From a Population-based Cohort Study, Nicotine & Tobacco Research, août 2021, 29;23(10) : pages 1664-1672, doi : 10.1093/ntr/ntab063.

[7]
Chantix, Use in Specific Populations, Pfizer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *