Ecole, professeur au tableau écrit devant ses élèves.

La pédophilie désige le fait d’aimer les enfants, mais pas dans le bon sens du terme “aimer”.

Pas le temps de tout lire ?

  • 1 398 pédophiles enseignent actuellement dans le primaire.
  • 5 500 000 enfants ont été victimes d’actes de pédophilie en France, en 70 ans.
  • 1 école sur 32 comprend un pédophile.
  • Le législateur a agi avec la loi Villefontaine.

Il est peu dire que la pédophilie ne date pas d’hier, et qu’elle faisait même littéralement partie de l’école de la vie dans certaines civilisations.

De la Grèce antique, avec les éromènes, qui étaient des adolescents formant un couple homosexuel avec un adulte, au Japon médiéval, avec le wakashudo, qui correspondait à la variante grecque appliquée par les Samouraï, la relation pédophile s’enracine profondément [1].

“Quand une petite fille de cinq ans et demi commence à vous déshabiller, c’est fantastique.”

Comme la Grèce antique irrigue l’esprit de l’intellectualisme à la française, mai 1968 avait trouvé sa pléthore de dithyrambes de la pédophilie, sous les noms de [2] :

  • Matzneff, qui versifie pour une une concubine mineure,
  • Schérer et ses relations avec un enfant de 15 ans, Guy Hocquenghem,
  • Irina Ionesco, et le partage des photographies de sa propre fille,
  • Daniel Cohn-Bendit, qui disait en 1982, dans l’émission “Apostrophes” : “Quand une petite fille de cinq ans et demi commence à vous déshabiller, c’est fantastique.” [3]

Il y en a d’autres. Au point que l’on pourrait donner tort à la psychanalyste Cécile Sales, qui voit dans la recrudescence d’actes pédophiles une société d’adulescents [4]. Oui, la pédophilie est sociétale, mais la révolution des moeurs de mai 1968 y est sûrement pour beaucoup, parce que les enfants victimes de la libération du sexe sont aujourd’hui devenus des adultes.

Certains se retrouvent dans nos écoles.

Des milliers de pédophiles enseignent à nos enfants

Le 05 octobre 2021, la commission Sauvé publiait un rapport faisant l’état des lieux de la pédophilie dans l’Eglise catholique. Elle en est arrivée à la conclusion que, de 1950 à 2020 [5] :

  • Entre 165 000 et 270 000 enfants ont été victimes d’actes pédophiles,
  • ⅓ des agressions ont été commises par des laïcs (non religieux).

C’est ce dernier point qui pose le plus de problèmes. Car, si beaucoup limitent le phénomène à l’Eglise catholique et à ses écoles, qui comptent 6% des agressions sexuelles, le rapport dresse un constat accablant sur la société française :

  • 5 500 000 enfants ont été victimes d’abus sexuels en France (période 1950-2020),
  • 3.7% de ces actes se déroulent dans le cercle familial,
  • 0.34% au sein de l’école publique,
  • 0.28% au sein des clubs sportifs,
  • 0.17% dans les activités culturelles et artistiques.

Dit crûment, du point de vue des atteintes sexuelles, il est plus dangereux d’envoyer son fils à l’école qu’au foot ou à la boxe. D’autant que rapportée à 1, cela nous fait 1 enfant victime d’abus sexuels sur 300.

“A l’école élémentaire, 1 398 enseignants pédophiles sont en charge de nos enfants.”

En comptant que le nombre d’élèves du premier degré était de 6 761 600 en France, en 2018, 22 989 enfants sont actuellement victimes d’actes de pédophilie, soit plus que ne comptent d’habitants des communes comme Bègles, Frontignan, Gradignan, ou encore La Madeleine.

Avec autant d’enfants victimes, quelle est la part de pédophiles parmi les adultes ? Vous noterez l’utilisation du terme “adultes”, et non pas “hommes”, ou “population masculine”, car en matière de pédophilie, les deux sexes sont concernés.

A lire : Pédophilie féminine, le dernier tabou ?

Combien de pédophiles à l’école ?

La rapport Sauvé fait état d’un nombre de 2 900 à 3 200 pédophiles au sein de l’Eglise, soit entre 2.5% et 2.8% des effectifs [6]. Pour rappel, 6% des actes de pédophilie commis dans la société française le sont dans les institutions catholiques.

“Il y a un, ou une pédophile toutes les 32 écoles.”

Seuls 0.42% des actes de pédophilie sont commis au sein de l’Education nationale. Si l’on prend les chiffres du premier degré, l’école publique compte 332 850 enseignants du premier degré (école maternelle et primaire) [7]. En considérant que les chiffres du rapport Sauvé sont justes, 0.42% d’entre eux font un total de 1 398.

A l’école élémentaire, 1 398 enseignants pédophiles sont en charge de nos enfants. Nous n’écrivons pas cela pour critiquer l’école publique, car il n’y a aucune raison que la même proportion ne se rencontre pas dans le privé.

Toutefois, il faut bien se rendre compte que, sur les 42 262 écoles publiques du premier degré, il y a un, ou une pédophile au sein d’une école sur 32. Ce n’est pas pour rien que les radiations pour affaires de mœurs sont relativement nombreuses chaque année [8] :

  • 15 radiations en 2012,
  • 26 radiations en 2013,
  • 19 radiations en 2014,
  • 27 radiations en 2015.

De Villefontaine au Maine-et-Loire, l’école durement touchée par les pédophiles

2015 a même été l’année de la loi de Villefontaine, du nom de la ville dans laquelle un directeur d’école maternelle avait violé des enfants. En l’espèce, cette loi vise au partage d’informations entre la justice et les administrations, afin que les prédateurs sexuels soient définitivement écartés de leurs fonctions.

C’est l’article 11-2, du code de procédure pénale, qui codifie cette pratique. Le procureur de la République peut ainsi décider de la transmission de l’information dès lors qu’il l’estime nécessaire.

Car Villefontaine n’a pas été la seule grosse affaire de ce début du XXIème siècle. Dans le Maine-et-Loire, en 2018, 477 enfants étaient auditionnés par les forces de l’ordre dans le but de savoir si, en plus du viol de ses deux neveux, le stagiaire en petite enfance n’avait pas également commis des attouchements sur des enfants de trois écoles maternelles différentes.

Références

[1]
Pages R., 2018, La pédophilie : médicalisation d’un désir interdit, Université de Bordeaux, UFR des Sciences médicales, 30 mars 2018, page 16.

[2]
Quand la télé était complaisante avec les pédophiles, INA Actu, Youtube, site consulté en novembre 2022.

[3]
2021, Cohn-bendit aime quand une fille de 5 ans le déshabille, Youtube.

[4]
Sales C., 2003, Pédophilie, sexualité et société, Etudes, 2003/1, tome 398, pages 43 à 53.

[5]
2021, Sauvé J-M, Atlani-Duault L., Bajos N., et autres, Les violences sexuelles dans l’Eglise catholique, France 1950-2020, Rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise, Résumé, octobre 2021, page 14.

[6]
2021, Sauvé J-M, Atlani-Duault L., Bajos N., et autres, Les violences sexuelles dans l’Eglise catholique, France 1950-2020, Rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise, Résumé, octobre 2021, page 14.

[7]
2020, L’éducation Nationale en chiffres, Education Nationaleaoût 2020.

[8]
2017, Pédophilie à l’école : 30 radiations dans l’Education nationale en 2016, TF1, 24 février 2017.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *